Barbara Luna - Une Fille de Soleil - Hijos del Sol

Barbara Luna - Une Fille de Soleil - Hijos del Sol

 

La fougue de Une Fille de Soleil, Hijos del Sol porte la griffe d'une artiste bourrée d'énergie et qui puise son inspiration dans bien des registres. Elégante et festive, sa musique mêle les milongas (ancêtres paysannes du Tango urbain) à des sonorités jazz, pop, actuelles

 

Depuis 20 ans, quel que soit le pays où elle se produit, Barbara Luna ravit un public enthousiaste. Ses atouts sont une voix chaude et puissante qui fait passer toute une palette d’émotions, un charisme scénique impressionnant, une musique festive et élégante auxquels s’ajoutent une sincérité et une générosité qui donnent de l’ampleur à ses qualités d’interprète.

 

Pourtant depuis 1998, la belle argentine n’a produit que six disques. Mais chacun d’eux a été une étape marquante dans son combat pour montrer la richesse du métissage, qui se traduit autant dans les textes que dans une recherche musicale où influences traditionnelles et actuelles s’allient, se complètent, se croisent et fusionnent en un style très personnel. Un style dont l’originalité et la modernité avait interpellé Remy Kolpa Kopoul (regretté pilier de radio Nova) dès la première écoute, puisque Barbara Luna est la SEULE artiste dont il ait produit un disque. « A la vida, a la muerte » (premier disque de Barbara) est donc le seul album du label que RKK avait créé pour l’occasion.

Et à ceux qui s’étonnaient de ce choix, le célèbre journaliste répliquait «  Cette musique est bien plus novatrice que la plupart des mélanges electros que l’on entend partout. Mais comme elle est aussi plus subtile, l’auditeur ne le réalise pas toujours… »

 

Six albums, six joyaux

 

Au fil de ses enregistrements, Barbara Luna a continué à creuser ce sillon discographique. Le premier album, « A la vida, a la muerte », lui vaut les applaudissements de la critique et une sélection parmi les talents du Printemps de Bourges. « India Morena », le second, est un succès international et lui ouvre les portes des plus grands festivals (dont les Womad). Le troisième, bien que sabordé par la faillite de sa maison de disque au moment de la sortie, est tout de même soutenu par l’ensemble de la presse et de grands partenaires médias. Si le quatrième, un enregistrement live réalisé à Athènes, permet surtout de conserver une trace de ces moments intenses de communion avec le public, le cinquième « Ruta 3 » marque un tournant puisqu’il est issu d’une brillante collaboration avec le cubain Raul Paz. 

Avec ce disque, Barbara renoue avec les grosses tournées internationales. Mais la crise du disque la frappe de plein fouet.

En novembre 2017, sort enfin l’ album « Hijos del Sol », dans laquelle on retrouve une Barbara épanouie et profonde. 

Sa musique, toujours aussi élégante et festive, a gagné en efficacité grâce à la direction artistique de Jean M’Ba N'guema (qui a longtemps travaillé aux côtés de Jacques Higelin, Guesch Patti ou encore Calypso Rose). 

Continuant dans cette veine où tango, pop, jazz, folk, rythmes afro-cubains et mélodies traditionnelles s’embarquent dans des voyages musicaux inédits, les compositions d’Hijos del Sol s’enchainent naturellement et séduisent immédiatement.

L’un des atouts est cette sonorité quasiment organique, crées en grande partie par son ami Steve Shehan, musicien universel et percussionniste sublime.

Résultat d’une palette musicale originale et groovy, « Hijos del Sol » s’impose dès la première écoute. L’album renferme plusieurs « singles » : Que se la lleve, Tango Passion, Enamorándote, Loin de toi, Amame… "

 

Interprètes :

  • Luis Manresa: basse
  • Julien Tekeyan : batterie
  • Francis Varis : Accordéon,
  • Jamba : guitare
  • Barbara Luna: guitare, chant

 

Informations pratiques :

Date : vendredi 19 novembre

Lieu : Sur le stand SCPP

Heure : 15h30 à 16h15