Les collections musicales de la BnF disponibles librement sur Gallica

Les collections musicales de la BnF disponibles librement sur Gallica
Une conférence de présentation par la Bibliothèque nationale de France.

La bibliothèque numérique Gallica héberge l’ensemble des documents numérisés de la BnF et un grand nombre de documents numérisés appartenant à des institutions partenaires. Elle donne accès librement en ligne à des collections musicales riches et variées : 45 000 partitions, 47 000 enregistrements sonores, et d’autres pièces comme des portraits ou des lettres de musiciens, des costumes et des décors d’opéra…

Les partitions numérisées accessibles dans Gallica proviennent pour la plupart des collections du département de la Musique de la Bibliothèque nationale. Plus de 4000 d’entre elles sont des manuscrits, dont environ 2000 originaux (de la main de Bach, Mozart, Beethoven, Debussy, Berlioz…), 6000 sont des éditions anciennes, antérieures à 1800. Les autres sont, pour la plupart, des partitions entrées dans les collections de la Bibliothèque nationale entre 1800 et 1950 par l’intermédiaire du dépôt légal de la musique imprimée. Elles illustrent la richesse et la diversité de l’édition musicale en France sur cette période.

Toutes les partitions en ligne sur Gallica sont dans le domaine public, donc disponibles au téléchargement. Gallica propose aussi des parcours et des rubriques thématiques destinés à guider l’utilisateur au sein des collections numérisées présentes dans la base, qui lui permettront d’y trouver, à coup sûr, des perles rares qu’il ne s’attendait guère à découvrir !

Bibliothèque numérique à la pointe de l’innovation, Gallica développe en permanence de nouveaux types de services. Plusieurs d’entre eux, actuellement à l’étude, visent ses collections musicales : la création de panels de documents liés entre eux permettant de rebondir de l’un à l’autre (d’une partition à un enregistrement sonore par exemple), ou encore un dispositif de reconnaissance automatique des caractères musicaux (OMR) qui réaliserait une transcription automatique du texte musical et permettrait de l’interroger et de le réutiliser à volonté.


Gallica a tout aujourd’hui pour être un outil indispensable aux musiciens, professionnels, chercheurs et passionnés.

Informations pratiques :

Date : Vendredi 3 mai

Heure : 15h à 15h30

Lieu : New Rose

Présenté par :

BnF, la Bibliothèque nationale de France